image/svg+xml Le logiciel libre et la culture libre favorisent et promeuvent Les licences de droits d’auteur et les outils Creative Commons apportent un équilibre à l’intérieur du cadre traditionnel “tous droits réservés” créé par les lois sur le droit d’auteur. C'est moyen simple standardisé donné aux créateurs individuels, aux grandes entreprises et aux institutions publiques,d’accorder des permissions de droits d’auteur supplémentaires à leurs œuvres. Cette assimilation libre/gratuit a porté préjudice au logiciel libre, en particulier à l'heure où la gratuité est pervertie par les GAFAM qui se « payent » avec les données personnelles.Il faut distinguer la gratuité sincère (souvent celle promue par les libristes)et la pseudo-gratuité malsaine des géants du Web. Le développement de logiciels libres nécessite généralement de l'argent.Il est important d'avoir pensé le modèle économique. Logicielslibres Nos données Une condition nécessaire (mais non suffisante)pour une informatique éthique & respectueuse des utilisatrices et des utilisateurs « Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent. ». Introductionaux Communs « Numérique sans conscience n'est que ruine de l'âme » Laurent CostyChargé de mission Éducation & Communs Numériques Communs numériques Associations, Éducation populaireÉducation nouvelle e-Rabelais